Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Portrait de Gabriel : musicien, linguiste et juriste franco-allemand

Portrait de Gabriel : musicien, linguiste et juriste franco-allemand

"Parcours franco-allemands" est une rubrique pour découvrir les visages et les impressions des Français, francophones, Allemands et germanophones qui ont choisi de poser leurs valises en France ou en Allemagne, temporairement ou pour toujours ! C'est aussi l'occasion de découvrir des villes et leurs régions sous un œil différent. Cette semaine, c'est avec Gabriel, qu'Olivier s'est entretenu.

Qui es-tu en une phrase ?

Par ordre chronologique de formation : musicien, linguiste et juriste franco-allemand.

1. Pourquoi l'Allemagne ?
2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne
3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne
4. L'intégration en tant que Français en Allemagne
5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?





1. Pourquoi l'Allemagne ?

Comment as-tu appris à parler allemand ?

J'ai voyagé avec mes parents, puis suivi des stages de chant en Allemagne lorsque j'avais 14 ans. J'ai ensuite fait un échange Sauzay dans le cadre de mon AbiBac à 15 ans, puis l'année suivante un autre échange. À 18 ans, j'ai fait un "road trip" (en train) pour découvrir le plus possible de ce pays qui me fascinait déjà.

Qu'est-ce qui t'a attiré en Allemagne ?

D'abord des échanges scolaires, puis universitaires dans le cadre de l'université franco-allemande.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) Français(e) pour prendre la bonne décision avant de partir ?

L'OFAJ est souvent d'un grand secours pour s'informer. Sinon, aller faire quelques mobilités courtes avant de faire de plus grands pas, est raisonnable.





2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne

Comment as-tu trouvé un stage / emploi en Allemagne ?

Une fois un recruteur m'a approché directement. Une autre fois, j'ai trouvé un stage via mon réseau personnel.

As-tu remarqué des différences dans le processus de recrutement ?

Non, je n'ai pas remarqué de différences fondamentales... Si ce n'est, une fois, un entretien par téléphone (avant le Covid) pour un stage.





3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne

Dans quels secteurs possèdes-tu de l'expérience ?

Pratique musicale, management musical, affaires politiques et relations internationales, droit européen et international.

Quel est ton métier actuel et quelles sont les compétences clefs pour exercer ton métier en Allemagne ?

Étudiant en 5ème année de Droit et Sciences politiques à l'UFA.

As-tu évolué par rapport à ton métier d’origine ?

Oui, avant j'étais musicien professionnel. Mon domaine actuel d'études et mon futur domaine de travail n'ont rien à voir !

Complète cette phrase : le plus dur en Allemagne c'est ...

... de tenter des choses non-conventionnelles.

Complète cette phrase : le plus génial en Allemagne c'est ...

... la propreté et l'organisation.

Ton expression allemande préférée ?

Hier spielt die Musik!

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ta vie ici ?

La facilité de pouvoir se déplacer partout et tout le temps en Allemagne.

Ce qui t'étonnera toujours ou qui te surprend le plus ?

La richesse culturelle, y compris dans des endroits (très) reculés.





4. L'intégration en tant que Français en Allemagne

L'importance de la langue pour vivre en Allemagne : la maîtrise de la langue allemande est-elle importante pour s'intégrer ? Quels conseils donnerais-tu pour apprendre l'allemand ou rafraîchir la langue ?

J'ai toujours parlé un allemand au moins correct, et ai ainsi été toujours bien acceuilli. Je dirais donc : oui.

Pas de conseils particuliers.

Quelles sont les particularités en Allemagne ? En particulier dans la ville où tu vis ?

Une administration plus lourde, mais avec laquelle on peut communiquer plus facilement qu'en France.





5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?

Es-tu resté malgré tout "français" dans l'âme ?

"À Rome, fais comme les Romains." Ainsi, je me suis adapté pour beaucoup d'aspects de la vie, et suis plus "allemand" que la plupart de mes compatriotes... et ainsi moins français dans l'âme.

Rencontres-tu un peu de nostalgie du pays et comment fais-tu pour la compenser ?

Non. Pour moi l'Allemagne est ma deuxième patrie (d'élection).

Retrouvez Gabriel sur LinkedIn.