Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Créer son entreprise en Allemagne dans l'IT, Web et Online-Marketing : témoignage de Marion

Créer son entreprise en Allemagne dans l'IT, Web et Online-Marketing : témoignage de Marion

"Parcours franco-allemands" est une rubrique pour découvrir les visages et les impressions des Français, francophones, Allemands et germanophones qui ont choisi de poser leurs valises en France ou en Allemagne, temporairement ou pour toujours ! C'est aussi l'occasion de découvrir des villes et leurs régions sous un œil différent. Cette semaine, c'est avec Marion, qu'Olivier s'est entretenu.

Qui es-tu en une phrase ?

Je suis Marion, 31 ans. Je viens d'Angers et je vis en Allemagne depuis plus de 7 ans. Avec ma femme Anna, j'ai créé mon entreprise ITLOGWARE en novembre 2019, dans la branche IT & Web.

1. Pourquoi l'Allemagne ?
2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne
3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne
4. L'intégration en tant que Français en Allemagne
5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?





1. Pourquoi l'Allemagne ?

Comment as-tu appris à parler allemand ?

J'ai appris l'allemand tout d'abord au collège, j'ai commencé en 4ème, et dès le début, j'adorais l'apprendre !

Quand j'étais enfant, nous avions une fille au pair allemande et elle m'est restée en tête au fil des années. Je ne sais pas si elle a beaucoup parlé allemand avec moi, mais le fait est que je n'ai vraiment eu aucune difficulté à apprendre cette langue.

J'ai étudié LEA Anglais Allemand à l'université d'Angers et fait une petite pause entre la 1ère et 2ème année, où je suis partie faire une année de jeune fille au pair à Berlin. C'est là où j'ai perfectionné mon allemand.

Les enfants de ma famille allemande ne m'ont fait aucun cadeau, je n'avais pas le choix de m'améliorer pour comprendre ce qu'ils me disaient. C'est la meilleure école qu'on puisse avoir ! Et puis après ma licence LEA, j'ai continué les études avec un Master Franco-Allemand.

Qu'est-ce qui t'a attiré en Allemagne ?

J'ai toujours rêvé de vivre en Allemagne ! Du coup, j'ai bâti mon chemin pour atteindre cet objectif. Avec le Master Franco-Allemand en poche, j'ai pu me trouver un travail assez rapidement en Allemagne.

Directement après mes études, j'ai fait un VIE chez Bonduelle à Reutlingen. Ca a été une bonne transition pour commencer à travailler sur le marché allemand.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) Français(e) pour prendre la bonne décision avant de partir ?

Il y a tellement de possibilités de s'informer en ligne sur une expatriation en Allemagne. Mon conseil c'est plutôt, une fois arrivé en Allemagne, de ne pas trop rester avec les autres expats, mais plutôt trouver des amis allemands directement ! Comme ça, tu es sûr d'améliorer ton allemand et de t'intégrer plus rapidement.





2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne

Comment as-tu trouvé un stage / emploi en Allemagne ?

Tout d'abord, les connexions du master ont pas mal aidé, mes camarades allemandes corrigeaient mes candidatures, et je corrigeais les leurs.

Sinon, en ligne, j'ai beaucoup regardé sur Connexion-Emploi, où il y a des offres de job en Allemagne pour les Français, et puis sur le site de Business France pour les offres de VIE en Allemagne. Mais aussi tout simplement sur Xing et LinkedIn !

Quels conseils donnerais-tu à un(e) candidat(e) cherchant un stage ou un emploi depuis la France ?

Sur Connexion-Emploi, il y a énormément de conseils pour les Français qui ne connaissent pas encore assez le marché du travail allemand !

As-tu remarqué des particularités pour réaliser un CV en allemand ?

Un CV en anglais peut suffire si l'entreprise est internationale ou bien a déjà des employés de toutes origines. Sinon, c'est quand même mieux de postuler en allemand, si l'entreprise est juste sur le marché allemand.

La structure des CV est un peu différente de celle des CV français, au mieux c'est de se trouver un modèle en ligne avant d'envoyer son CV français.

As-tu remarqué des différences dans le processus de recrutement ?

Ça dépend de la grandeur de l'entreprise, mais la plupart du temps, il y a deux voire trois entretiens pour un poste de cadre en Allemagne.

J'ai travaillé pour des Start-Ups mais aussi pour des grandes entreprises. Plus l'entreprise est grande, plus le processus de recrutement est long et chez les grandes entreprises, il ne faut pas hésiter à les relancer pour montrer son intérêt.

As-tu remarqué des particularités dans le contrat de travail en Allemagne ?

La période d'essai de 6 mois peut paraître longue, mais ça a du sens ! Surtout dans les grandes entreprises, tu as besoin d'autant de temps pour t'intégrer dans le système.

Estimer un bon salaire en Allemagne, ce n'est pas si facile. Cela dépend de la région, du poste, de l'expérience et de la grandeur de l'entreprise. Moi, je m'aidais souvent de générateur en ligne pour voir combien je peux proposer pour un salaire.





3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne

Dans quels secteurs possèdes-tu de l'expérience ?

Online-Marketing, E-Commerce, B2B-Marketing.

Quel est ton métier actuel et quelles sont les compétences clefs pour exercer ton métier en Allemagne ?

Je possède une agence de Web et prestataire de services informatique. Mon job c'est de construire des sites web ou Onlineshops pour des PME.

Est-il nécessaire de posséder une formation particulière en Allemagne ou est-ce que tes diplômes français ont suffi ?

Mes diplômes n'ont pas intéressé grand monde, surtout dans l'Online-Marketing. C'est l'expérience qui compte et le fait de continuer à se former. Faire des stages aident beaucoup pour accumuler de l'expérience.

Peux-tu nous décrire une journée type au travail ?

Ma journée type commence à 8h avec un petit check des TODOs pour la journée. À 9h, nous nous retrouvons avec tous les collègues pour parler de ce qu'on a fait la veille et de ce qu'on va faire aujourd'hui. Après, ma journée est guidée par mes projets du moment. Le midi, on fait une petite pause entre 30 et 45 minutes, ça suffit amplement.

Qu'est-ce qui est passionnant dans ton job et quels sont les défis que tu rencontres ?

Ce qui est passionnant, c'est la diversité de mes projets et le challenge, c'est d'être toujours à la page concernant les nouveautés dans le monde de l'Online-Marketing.

As-tu évolué par rapport à ton métier d'origine ?

J'évolue chaque jour dans mon domaine ! Mais oui, il y a 7 ans, je croyais qu'il fallait que je trouve un job en rapport avec ma langue maternelle, alors que ce qui m'intéressait, c'était plutôt l'Online-Marketing en Allemagne.

Maintenant, je travaille à 95 % pour des projets complètement allemands, qui n'ont aucun rapport avec mes origines. Et ça, j'en suis plutôt fière.

L'accent français aide-t-il à briser la glace ?

OUI ! Au début, j'étais super gênée par mon accent, ça me mettait mal à l'aise parce que j'avais l'impression qu'on ne me prenait pas au sérieux. Ce n'est que depuis que je suis à mon compte que j'ai compris que c'était un réel avantage pour briser la glace ! Les Allemands adorent l'accent français ! :-)

Quels conseils donnerais-tu aux candidat(e)s qui nous lisent pour réussir dans leur prise de poste et leur job en Allemagne ?

Adapte-toi un peu à la façon de vivre des Allemands. La plupart du temps, les Allemands ont un peu de mal avec le fait que nous, les Français, soyons un peu tête en l'air, un peu rêveur et du coup pas très bien organisés ou / et pas très ponctuels.

Possèdes-tu un parcours entrepreneurial en Allemagne ? Si oui, comment as-tu créé ton entreprise ? Qu'est-ce qui t'a poussé à créer ta propre boîte ? Quelles difficultés as-tu rencontrées et surmontées ?

Oui, j'en avais particulièrement marre d'entendre mes chefs dirent qu'ils ne changeront pas leurs façons de communiquer vers l'extérieur (stratégie marketing), et cela me rendait dingue de voir que certaines entreprises pour lesquelles je travaillais, n'arrivaient pas à se digitaliser et à vivre avec leur temps.

Comme ma femme avait cette même envie, nous avons créé notre propre boîte dans le domaine IT & Web pour aider les PME à se digitaliser de façon sécurisée (ma femme est une experte en cybersecurité) et à améliorer leur stratégie marketing à l'aide de tools en ligne.

Complète cette phrase : le plus dur en Allemagne c'est ...

... de se faire comprendre, qu'on ne trouve pas les mots. Parfois, certains Allemands perdent la patience et ne comprennent pas forcément qu'en tant qu'étranger, on a besoin d'un peu plus de temps pour s'exprimer.

Complète cette phrase : le plus génial en Allemagne c'est ...

... cette façon de dire les choses de manière directe ! Ils ne tournent pas autour du pot. Cela peut paraître brutal au premier abord, mais on gagne un temps fou et on évolue plus ouvertement quand on s'y habitue.





4. L'intégration en tant que Français en Allemagne

L'importance de la langue pour vivre en Allemagne : la maîtrise de la langue allemande est-elle importante pour s'intégrer ? Quels conseils donnerais-tu pour apprendre l'allemand ou rafraîchir la langue ?

Ça dépend où l'on vit ! Dans les grandes villes, ce n'est pas si grave. Surtout à Berlin. Je dois dire que moi, ça m'énervait même que les Berlinois se mettaient à me parler en anglais dès qu'ils entendaient mon accent ! Mais en vrai, c'est gentil, c'est juste que je voulais absolument parler allemand, alors je les corrigeais et leur disais que je préférais qu'ils me parlent en allemand.

Dans les petites villes et les villages, il vaut mieux savoir parler allemand. J'ai vécu dans un petit village en Bavière, et là, le challenge était de les comprendre malgré le dialecte !

Quelles sont les particularités en Allemagne ? En particulier dans la ville où tu vis ?

Trouver un logement peut s'avérer très difficile et très long, si on veut vivre seul en appartement. Trouver une coloc est un peu plus facile, il y a des sites exprès pour trouver des WG (Wohngemeinschaft).

Des particularités administratives, je ne sais pas, je trouve que c'est tout aussi pénible que l'administration française.

Une chose que je peux raconter sur l'administration allemande : après mon année de VIE à Reutlingen, j'ai cherché un nouveau job et je pensais pouvoir toucher le chômage en attendant, mais ce n'était pas possible parce que le chômage tu ne le touches que si tu as travaillé un certain nombre de mois en Allemagne. Et comme mon contrat de VIE était un contrat français, il ne comptait pas comme un travail en Allemagne. Cela a donc été une mauvaise surprise à la fin de mon VIE. Je conseille alors de trouver un job assez rapidement après le VIE pour éviter de se retrouver dans la pagaille financière.

Quels conseils donnerais-tu à un Français souhaitant vivre en Allemagne pour s'intégrer au mieux dans la ville dans laquelle tu résides ?

Trouver des amis allemands très rapidement (collègues, loisirs, tandem, etc.).





5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?

Es-tu restée malgré tout "française” dans l'âme ?

Je crois que la seule chose qui reste très française chez moi, c'est mon amour pour la gastronomie française.

Rencontres-tu un peu de nostalgie du pays et comment fais-tu pour la compenser ?

J'ai seulement la nostalgie en ce qui concerne ma famille, parce que je ne me vois vraiment pas retourner vivre en France. Mais ma famille me manque bien sûr, donc dès que je peux, je téléphone avec eux ou bien je vais la voir.

Retrouvez Marion sur LinkedIn.