Die führende deutsch-französische Jobbörse

Anzeige schalten ab 490 € Finde Deinen deutsch-französischen Traumjob

Job à Berlin : la métropole des start-ups et du web

Job à Berlin : la métropole des start-ups et du web

Berlin, la capitale de l'Allemagne, est devenue un lieu incontournable pour ceux qui souhaitent lancer leur start-up ou qui recherchent simplement un job dans le domaine digital et du web. Petit tour de l'écosystème berlinois et des opportunités d'emploi pour les expatriés français.

1. Création de start-up et travail sur internet à Berlin
2. Le marché berlinois, plateforme de l'innovation
3. L'Allemagne et en particulier Berlin, un marché attractif pour les start-ups en Europe
4. L'environnement berlinois favorable aux startups françaises
5. La vie à Berlin reste abordable
6. Entrepreneurs web de l'étranger attirés par la capitale allemande
7. Coworking, un nouveau mode de travail





1. Création de start-up et travail sur internet à Berlin

Ce phénomène s'explique d'abord par les loyers berlinois restés bas jusqu'en 2010 et un parc immobilier relativement en bon état qu'on ne retrouve dans aucune autre capitale du monde. Paris, Londres, Oslo, Vienne, Bruxelles, Berne sont bien trop chères pour tout entrepreneur qui débute et cherche à s'installer.

En revanche, un entrepreneur peut tout à fait trouver son bonheur à Berlin. La ville offre non seulement une qualité de vie agréable mais aussi d'excellentes infrastructures modernes.


2. Le marché berlinois, plateforme de l'innovation

La deuxième raison de cet engouement pour la capitale dans le milieu du web est sa créativité et son foisonnement de nouvelles tendances & d'idées. Berlin est un Mythe !

Il y a un "vibe" qu'on ne retrouve nulle part ailleurs : la ville bouge, de nouveaux courants artistiques prennent forme... tout cela dans un contexte décontracté, loin du snobisme des cercles parisiens ou londoniens. Le marché s'ouvre à ceux qui savent innover, créer et inventer de nouveaux concepts.

Autant d'éléments qui attirent de nombreux jeunes à la recherche d'un premier emploi dans le monde digital.





3. L'Allemagne et en particulier Berlin, un marché attractif pour les start-ups en Europe

L'Allemagne a su se repositionner sur la scène des startups européennes, et sa vision au sein de l'économie ainsi que de la politique s'est continuellement améliorée lors de la dernière décennie. Elle est souvent considérée comme une zone naturellement attractive pour le développement des startups françaises, de par la taille de son marché et sa proximité géographique et réglementaire avec la France. La structure fédérale permet d'étudier plusieurs options pour se développer, mais elle peut être source de complexités supplémentaires.

L'Allemagne comptait 70 000 startups en 2020 d'après la banque publique d'investissement KfW. En Juin 2020, l'Allemagne comptait selon CB Insights 13 licornes (5ème rang mondial, 2ème rang européen). En voici quelques exemples : AUTO1, Ottobock, N26, Celonis, Flixbus, Nucom, CureVac, Deposit Solutions, GetYourGuide, About You ou encore Omio.

Selon le Deutscher Startup Monitor, les startups allemandes sont majoritairement actives dans les secteurs suivants : TIC (30,2 %), FoodTech (10,6 %), HealthTech (8,5 %) et MobilityTech (6,7 %). 66 % des startups interrogées dans le cadre de cette étude visent une plus grande internationalisation, dont 89 % vers d'autres pays de l'UE, 30 % hors UE, 31 % vers le continent nord-américain et seulement 22 % vers l'Asie.

Il y a environ 110 sociétés de capital-risque actives en Allemagne dont 90 sont représentées par l'Association fédérale des sociétés allemandes. Les fonds allemands ont investi 1,7 Md EUR en 2020 et financé 570 startups.

Les startups y ont, quant à elles, levé 5,2 Mds EUR en 2020, en grande partie donc auprès de fonds étrangers actifs. Plusieurs fonds français disposent d'un ou plusieurs représentants en Allemagne.

La FinTech est un secteur important en Allemagne, avec une augmentation de plus de 40 % des montants investis entre 2014 et 2019. Berlin est devenue l'un des principaux pôles de la FinTech européenne, et ce alors que les principales institutions financières allemandes sont basées à Francfort.


Rejoindre notre Groupe Emploi & Stages à Berlin sur Facebook et notre Groupe franco-allemand de Berlin sur LinkedIn.



4. L'environnement berlinois favorable aux startups françaises

Les secteurs de la Retail Tech, la FinTech, la Silver Economy et la CultureTech semblent avoir le meilleur potentiel pour les startups françaises. L'offre française sur ces secteurs est reconnue.

L'organisation décentralisée de l'Allemagne incite d'autant plus les entreprises étrangères à réfléchir à leur politique d'expansion. Doctolib et October, deux entreprises françaises, ont pu consolider leur position en Allemagne avec le passage forcé au numérique lié au confinement provoqué par la pandémie du Covid-19.

De nombreuses initiatives ont vu le jour pour soutenir le développement des start-ups françaises, notamment grâce à La French Tech de Berlin qui rassemble de nombreuses pépites de créateurs français.





5. La vie à Berlin reste abordable

Pour ceux qui sont en recherche d'emploi, notez que les postes dans les start-ups sont relativement instables et moins bien rémunérés que dans les secteurs traditionnels (automobile et industriel).

Jeunes diplômés avec prétentions salariales élevées, s'abstenir ! Les start-ups offrent pour la plupart d'entre elles des CDD et des rémunérations qui ne satisferont pas tout le monde. Toutefois, la vie à Berlin reste abordable et de nombreux "geeks" s'en accomoderont pour une première expérience.

Pour ceux qui souhaitent monter leur projet de start-up, sachez que la ville offre une forte concentration de compétences recherchées par les nouvelles entreprises du web.

Attention cependant au désenchantement qui peut se produire pour certains partis sans projet professionnel précis dans un marché du travail, chaotique avec une insertion compliquée pour les non-germanophones, dans une ville avec un taux de chômage deux fois plus élevé qu'à Paris.


6. Entrepreneurs web de l'étranger attirés par la capitale allemande

Plus que jamais, Berlin attire les entrepreneurs web de l'étranger et offre par conséquent de plus en plus d'opportunités professionnelles. Le site de vente de chaussures en ligne Zalando y a installé son QG avant d'élargir sa gamme et son équipe française.

On assiste là à un cercle de croissance vertueux : Berlin attire les start-ups qui, en créant des offres d'emploi, attirent les candidats. Dans l'autre sens, la concentration de compétences web attire les entreprises internet à s'installer à Berlin.

Nos conseils vidéo pour travailler et vivre à Berlin


7. Coworking, un nouveau mode de travail

Le coworking est un mode de travail commun à Berlin qui permet aux jeunes entrepreneurs de mettre en place leurs projets de start-up. Ces bureaux en open space permettent aux programmeurs, développeurs, designers de travailler dans un environnement idéal et à moindre coût (entre 150 et 200 € par mois).

Berlin compte actuellement une quarantaine d'espaces qui permettent aux freelances de se rencontrer et de monter leur start-up ensemble. L'espace Betahaus, par exemple, regroupe environ 200 membres, dont une soixantaine est en train de lancer leur projet d'entreprise internet.

Berlin offre réellement la possibilité de vivre une première expérience professionnelle des plus intéressantes.

En savoir plus :